Coeur,  Corps,  Esprit

Pourquoi il est difficile d’arriver à vaincre son endométriose toute seule ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le traitement de l’endométriose ne se fait pas seule. Il est très important d’être suivie par un médecin et il est intéressant de se faire accompagner par une personne capable de vous guider sur le chemin de la guérison au travers d’une approche pluridisciplinaire permettant de soigner votre corps, votre coeur et votre esprit car l’endométriose est une maladie aux multiples facettes.

Toujours être suivie par un médecin spécialisé

En préambule, je vous renouvelle mon incitation à consulter et être suivie par un gynécologue spécialiste de l’endométriose en plus des démarches que vous pouvez mettre en place accompagnée d’une coach ou d’une naturopathe ou seule. Pour trouver un gynécologue spécialisé vous pouvez aller sur le site de Résendo, qui liste les professionnels de santé spécialistes de la maladie et croiser ces informations avec celles présentes sur le site Gynandco, qui listent les gynécologues bienveillants et ayant une approche très respectueuse de la femme.

Mais cela ne suffit pas forcément car l’endométriose est une maladie chronique aux multiples facettes

Il faut savoir qu’il existe beaucoup de pathologies « associées » à l’endométriose : troubles digestifs, troubles urinaires, douleurs neuropathiques, fatigue, etc. Et le gynécologue n’est pas toujours capable de les traiter et de trouver une solution parce que, d’une part, ce n’est pas sa spécialité et, d’autre part, il n’a pas été formé à soigner dans une approche globale et holistique mais de manière très pointue sur son sujet.

Par conséquent, il est très précieux de se renseigner de manière proactive et de lire des informations dans les livres, sur internet (associations, forums, blogs) et sur les réseaux sociaux car cela vous renseigne, vous sensibilise et vous donne du pouvoir sur la maladie. Vous savez et comprenez peut-être un peu mieux ce qu’il vous arrive et avez des clés potentielles pour aller mieux.

Une femme avertie en vaut deux

Proverbe français

Cela peut également vous aider à orienter votre gynécologue soit dans le diagnostic soit dans le traitement qui vous conviendra le mieux.

Mais cela ne suffit généralement pas pour soigner votre endométriose. Parmi les femmes que j’accompagne, combien sont déjà très bien suivies par leur gynécologue, ont acheté des livres sur l’alimentation anti-inflammatoire, ont consulté une naturopathe, un ostéopathe, etc. sans vraiment voir la différence sur leurs douleurs ou leurs maux quotidiens : problèmes digestifs, troubles urinaires, saignements, etc.

De l’importance de se faire accompagner de manière globale et holistique pour prendre le dessus sur la maladie

Pour vaincre l’endométriose, il est nécessaire d’adopter :

une approche multimodale

appelée aussi approche holistique : changer seulement son alimentation ne suffit pas, faire quelques séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie ne suffit pas, la chirurgie seule ne suffit pas. Pour vaincre l’endométriose il est nécessaire de mettre en place une série de mesures combinées qui traitent à la fois le corps (alimentation, posture du bassin, sport, sommeil), l’esprit (stress, inquiétude, doutes, peurs) et le cœur (émotions, mémoires transgénérationnelles, …)

des actions très précises et ciblées

avec une connaissance précise de ce qui doit être mis en œuvre pour le corps, l’esprit et le cœur. Cela nécessite d’avoir recours à des personnes qui connaissent bien ces différents sujets de manière séparée ET de manière combinée car une action sur le corps a des impacts sur le cœur et l’esprit et vice et versa.

processus de guérison holistique, traitement corps, coeur, esprit - les trois dimensions s'influencent
Le corps, le coeur et l’esprit s’influencent mutuellement

de la régularité

c’est en mettant en œuvre différentes petites actions quotidiennement que vous allez vous sentir mieux. Il est important de faire de soi-même et de son corps une priorité et cela doit être une préoccupation de chaque jour. La méthode Kaizen ou méthode japonaise des petits pas fonctionne très bien pour l’endométriose. L’amélioration de votre état ne se fera pas du jour au lendemain d’autant qu’il est souvent difficile en termes d’énergie quand on a de l’endométriose de mettre en œuvre beaucoup de changement d’un seul coup.

de la patience et de la motivation

se soigner prend du temps : il ne faut pas se décourager car le processus de « guérison » n’est pas linéaire. D’où l’importance d’avoir quelqu’un qui vous soutient quand vous avez un petit coup de mou ou qui vous répète que c’est possible, que vous êtes capable et que vous allez y arriver.

des actions adaptées et personnalisées à votre endométriose : il y a autant d’endométrioses qu’il y a de femmes et il n’y a pas une seule manière, une seule voie pour aller mieux. Ce que vous lisez ici et là est souvent très général et rarement appliqué à votre cas précis et à vos soucis individuels. C’est pour cela qu’avoir un accompagnement personnalisé est indispensable.

Beaucoup du processus de guérison (ou de rémission) repose sur votre aptitude à vous accrocher quand l’endométriose prend le dessus et à vous dire que plus tard (tout à l’heure, demain, dans quelques jours, dans quelques mois) cela ira mieux. Parce que oui il est possible d’aller mieux, je dirai même d’aller bien avec l’endométriose, et je suis là pour vous aider et vous montrer le chemin !

processus de guérison, chemin de guérison non linéaire, traitement avec des hauts et des bas
Dans la guérison, il y a des hauts et des bas
close

Envie de mieux vivre avec l'endométriose ? Abonnez-vous à la newsletter !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.