Non classé

Le coaching, un outil pour (re)devenir actrice de sa santé avec l’endométriose

Temps de lecture : 4 minutes

Aujourd’hui, le système de santé français est de moins en moins adapté – pour des raisons de temps et des raisons budgétaires – à prendre en charge et à accompagner les personnes atteintes de maladie chronique et parmi elles, les femmes atteintes d’endométriose.

Le coaching, qui a montré son efficacité dans de nombreux domaines lorsqu’il s’agit d’accompagner le changement, propose des outils et des méthodes d’intervention qui se prêtent particulièrement bien aux objectifs de santé dans l’accompagnement des femmes atteintes d’endométriose.

Une approche complémentaire à la médecine allopathique très utile pour soutenir le changement

Le coaching santé et bien-être est une approche complémentaire (et ne se conçoit d’ailleurs qu’en complément) d’un suivi médical allopathique.

Il repose sur une vision intégrative de la santé dans laquelle médecine allopathique et thérapies complémentaires sont main dans main pour aider les femmes atteintes d’endométriose à retrouver un vrai bien-être au quotidien.

Le coaching s’appuie sur de solides bases théoriques : les principes et modèles de la psychologie de la santé et de la médecine comportementale. Il emprunte des techniques et méthodes du coaching ainsi que les connaissances et compétences des professionnels de santé.

Dans le cadre institutionnel français, le coaching santé s’inscrit dans les recommandations de la Haute autorité de santé d’accompagnement des personnes atteintes de maladie chronique.

Une démarche centrée sur les besoins de chacune et qui permet d’aider chaque femme à prendre sa santé en main

La démarche du coaching est centrée sur la patiente. Elle s’appuie sur une relation de partenariat avec la patiente, ses proches, et le professionnel de santé ou une équipe pluri-professionnelle pour aboutir à la construction ensemble d’une option de soins, au suivi de sa mise en œuvre et à son ajustement dans le temps.

La démarche de coaching considère qu’il existe une complémentarité entre l’expertise des professionnels et l’expérience du patient acquise au fur et à mesure de la vie avec ses problèmes de santé ou psychosociaux, la maladie et ses répercussions sur sa vie personnelle et celle de ses proches.

Ainsi, le coaching se penche sur la capacité de chaque femme à prendre en main sa santé et à mettre en place des actions au quotidien qui permettent de stimuler les mécanismes de guérison innés du corps. Cette approche inclut la nutrition, l’activité physique, la gestion des émotions, les pratiques psychocorporelles, des approches globales. 

Une discipline qui permet de prendre le pouvoir sur l’endométriose

Une fois le diagnostic d’endométriose posé, nous (parce que cela a aussi été mon cas quand j’ai enfin eu mon diagnostic après 19 ans d’errance médicale) nous retrouvons souvent démunies face au peu d’alternatives thérapeutiques proposées par la médecine allopathique (chirurgie ou hormonothérapie).

Il nous arrive de nous renseigner par nous-mêmes et nous apercevoir que des actions sur l’alimentation, le stress, la mobilité corporelle ou les émotions peuvent être d’une grande aide dans l’amélioration des symptômes.

Bien souvent, la consultation d’un-e naturopathe, un-e diététicien-ne ou d’autres apportent de vrais bienfaits sur le court terme. Mais le maintien des changements sur le long terme ainsi que l’acquisition durable des compétences est plus difficile.

C’est là que le coaching a son rôle à jouer.

Le coaching santé et bien-être permet aux femmes atteintes d’endométriose de devenir véritablement actrices de leur santé dans la mesure où c’est un outil qui développe et soutient la motivation au changement.

Quand on vit avec une maladie chronique, il est fondamental de s’investir quotidiennement pour aller mieux. Mais cela peut être compliqué d’y arriver seule quand on se sent démunie et perdue face aux multiples traitements, aux nombreux rendez-vous et aux innombrables conseils venus de toute part.

Mieux vivre avec l’endométriose est un véritable état d’esprit et un mode de vie qui veut qu’on arrête de combattre la maladie, qu’on l’accepte en nous et que, par conséquent, on redirige l’énergie nécessaire au combat pour se donner les moyens d’aller mieux pour vivre avec la maladie et non en fonction d’elle. Le coaching santé et bien-être aide à la construction et à la mise en œuvre d’un plan d’actions personnalisé et efficace.

Le coaching santé développe également l’autonomie et le sentiment d’efficacité de la femme atteinte d’endométriose dans les actions qu’elle met en place au quotidien.

Quel est mon objectif en tant que coach santé et bien-être spécialisée dans l’endométriose ?

Je me suis formée il y a deux an en tant que coach santé et bien-être. Je viens de me former à l’éducation thérapeutique des patients pour devenir patiente experte et exercer cette activité de coaching dans les parcours d’éducation thérapeutique dans les hôpitaux.

Mon souhait est d’aider les femmes à mettre en place les changements nécessaires dans leur quotidien pour retrouver une vraie qualité de vie avec l’endométriose et de vivre sereinement avec la maladie. Parce que les changements au quotidien que ce soit sur l’alimentation, le stress ou les émotions par exemple sont extrêmement puissants pour accroître le mieux-être et réduire les symptômes.

Parce que les femmes atteintes d’endométriose se sentent souvent seules dans leur parcours avec la maladie : par pudeur ou par honte d’en parler autour d’elles dans leur cercles amicaux ou familiaux, par gêne dans le milieu professionnel où elles doivent s’absenter très souvent.

Parce que les femmes atteintes d’endométriose sont souvent perdues dans le parcours médical qui leur est proposé en raison du peu de temps dont disposent les médecins pour présenter la maladie à leurs patientes et discuter avec elles des options et de leurs conséquences. Beaucoup d’entre eux ne prennent pas le temps d’écouter les peurs et les inquiétudes des femmes qui les consultent alors que dans ces moments-là une écoute bienveillante est plus que nécessaire.

Parce que les femmes atteintes d’endométriose sont souvent inquiètes en lisant tout et son contraire sur internet sans avoir une approche personnalisée.

Parce que, quand j’ai été diagnostiquée, j’aurais aimé trouver une oreille attentive pour parler de mes peurs et de mes angoisses.

Parce que, à chaque fois que j’avais mal, j’aurais aimé parler une femme qui était passée par là et qui aurait pu me transmettre son optimisme, me dire que ma vie serait quand même belle et que mon état pouvait s’améliorer.

Parce que, à chaque rendez-vous médical, j’aurais aimé qu’une autre femme décrypte ce que j’avais entendu et me dise qu’il existe des solutions complémentaires à celles que présentent les médecins pour gérer et réduire la douleur, diminuer le stress, limiter la propagation de la maladie, etc.

Si cela te parle alors viens découvrir les coachings que je propose !

close

Envie de mieux vivre avec l'endométriose ? Abonnez-vous à la newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.